Kinkala

Kinkala

Aide à la reconstruction de Kinkala
Un projet soutenu par les ventes des albums “Crossing Borders”

Les ventes des deux albums ‘Crossing Borders’, ainsi qu’un certain nombre de concerts de la famille Byrne, ont permis de rassembler, à ce jour, 35.000 € pour les projets de reconstruction à Kinkala, au Congo-Brazzaville, pays que Patrick a pu visiter en 2003.

Kinkala se trouve dans la région du « Pool » de la République du Congo, pays moins connu que son grand voisin, la République démocratique du Congo (Congo-Kinshasa), mais dont la situation alarmante mérite d’être porté d’urgence à l’attention de la communauté internationale. La région du Pool a été entièrement détruite par les guerres civiles successives qui ont ravagé ce pays, notamment entre 1997-98 et 2003. Pendant cette période, les populations ont fui cette région et se sont réfugiées dans les collines surplombant la capitale, Brazzaville, et dans d’autres coin du pays. Louis Portella-Mbuyu, évêque de Kinkala, a lui-même dû vivre « en exil » à Brazzaville, et n’a pu rentrer à Kinkala qu’après la trêve de 2003, une fois qu’une certaine sécurité s’était rétablie. Le peuple doit à présent repartir à zéro, reconstruire des habitations et chercher à recultiver la terre afin de pouvoir en vivre. La reprise de l’agriculture, même à petite échelle, est particulièrement importante, non seulement afin d’éviter la famine mais aussi comme source d’emplois pour les jeunes, afin qu’ils ne soient pas tentés de reprendre les armes, comme tant d’entre eux l’ont fait en rejoignant les rebelles « ninja » lors des guerres.

KinkalaL’équipe de la Caritas locale, dirigée par Mgr Portella-Mbuyu, joue un rôle essentiel dans la coordination de l’aide au développement and l’assistance aux populations qui cherchent à reconstruire leur vie. Elle gère divers projets, dont l’approvisionnement en nourriture de base et l’organisation dans plusieurs localités de « foires aux semences » pour les agriculteurs, afin de donner à ceux-ci la possibilité de relancer le travail agricole. Les sommes récoltées grâce aux ventes des CD de la famille Byrne ont permis de réaliser les projets suivants :

  • mise en place d’une porcherie, unité d’un centre de formation agricole pour jeunes ruraux, qui a ouvert ses portes en octobre 2005 ;
  • un projet d’adduction d’eau dans la ceinture de Kinkala, pour encourager et faciliter le maraîchage. Il y a en effet une absence cruelle de légumes.

 

MalaikaSi vous souhaitez faire un don, merci d’envoyer vos contributions:

par chèque à l’adresse suivante :
Famille Byrne, 12 Montée du Château, 5816 Hesperange, Grand-Duché de Luxembourg

ou par virement sur l’un des comptes suivants:

Au Royaume-Uni :
Compte no. (IBAN) : GB71MIDL40180301234722
Code BIC : MIDLGB2126N
Titulaire : Anne-Marie Kerr - Crossing Borders

Au Luxembourg:

Compte no. (IBAN) : LU92 0019 1855 4063 5000
Code BIC : BCEELULL
Titulaire : Byrne Patrick - Crossing Borders

En France:

Compte no. (IBAN): FR28 2004 1010 1007 1563 3P03 140
Code BIC: PSSTFRPPNCY
(La Poste)
Titulaire : Patrick Byrne